Présentation du joueur de poker Paul Eskimo Clark

Connu comme l’un des joueurs les plus agressifs sur les tables de poker, Paul « Eskimo » Clark n’en est pas moins un vétéran de 48 ans. Il a trois bracelets WSOP à son nom. Il est répertorié 62 eme meilleur joueur. Eskimo Clark joue au High Stakes Poker depuis 15 ans. Mais en dehors de ses réalisations professionnelles, on en sait peu sur lui.

Eskimo Clark gagné son surnom en raison de son apparence. Il est à l’origine un natif de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, et non l’Alaska, comme beaucoup en sont venus à croire. De part son style de jeu, qui implique une intrépidité absolue, en a énervé plus d’un joueur, faisant de lui un bluffeur exceptionnel. Sa grande taille et son aspect intimidant ajoute encore à l’effet bucherons.

Un blogueur sur le site de la Fédération internationale de Poker raconte sa rencontre intéressante avec Clark. Il était entré dans une chambre d’hôtel qu’il partageait avec un ami, et au lieu de son ami il y avait trouvé un gros homme étendu nu sur le lit. Le gros homme l’accueillit comme s’il était l’intrus. Apparemment, son ami avait été dupé en prêtant le lit. Et puis l’homme a commencé à lui faire des propositions pour des gains de poker du style : «Tu me donnes 1000 $ pour jouer dans un tournoi et si je gagne quelque chose tu en auras la moitié. »Ca ressemblait plus à une menace qu’à une affaire. Le petit blogueur, et quand il se retrouva sur les tables d’Omaha avec l’Esquimau, il fut surpris de la quantité d’argent que le gars a été en mesure de miser Malheureusement, il a perdu beaucoup d’argent ainsi. Le blogueur a noté que, bien que le gars qui s’est présenté comme Eskimo Clark – avait une bonne technique pour gagner, il n’était pas très bon pour conserver ses gains.

La main gagnante préférée de Clark une suite avec un as, puis un 2, 3, 4 et 5. Il avait apparemment remarqué que la plupart des autres joueurs se faisait avoir avec les cartes hautes, alors il préférait s’attarder sur celles du bas. Cela lui donnait une meilleure chance d’obtenir une bonne combinaison de la baisse des cartes. Deux jours plus tard, il demandait au blogueur 1000 $ pour participer à un autre tournoi. Il n’a jamais été dit que si le blogueur eut sa part promise lors de son contrat avec l’Esquimau.

Quand il n’est pas sur le circuit des tournois, Eskimo Clark se trouve sur les tables High Stakes Poker du Bellagio. Comme on connait peu de choses sur lui, ce personnage haut en couleur mérite sans doute d’avoir plus de temps libre.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Design by JB